4/5

1 avis

Désert solitaire

Livre

Abbey, Edward (1927-1983). Auteur | Mailhos, Jacques. Traducteur | Peacock, Doug. Préfacier, etc.

Edité par Gallmeister. Paris - 2010

Philosophe, poète, pionnier de la défense de l'environnement, E. Abbey fait figure de légende. Désert solitaire, publié en 1968, est un chant d'amour à la sauvagerie du monde et un coup de colère : après avoir connu la vie solitaire et sauvage dans un coin perdu de l'Utah, E. Abbey y revient dix ans plus tard pour constater que le progrès est aussi passé par là.

Suggestions

Du même auteur

Sauvage | Bradbury, Jamey. Auteur

Sauvage

Livre | Bradbury, Jamey. Auteur | Gallmeister. Paris | 2019

A dix-sept ans, Tracy Petrikoff possède un don inné pour la chasse et les pièges. Elle vit à l'écart du reste du monde et sillonne avec ses chiens de traîneau les immensités sauvages de l'Alaska. Immuablement, elle respecte les tr...

Cas Wycherly (Le) | Mac Donald, Ross - pseud.. Auteur

Cas Wycherly (Le)

Livre | Mac Donald, Ross - pseud.. Auteur | Gallmeister. Paris | 2019

"Vous dramatisez les choses. Quand des jeunes filles disparaissent, elles ont souvent de bonnes raisons de le faire". Pas de quoi s'inquiéter ? Homer Wycherly, riche californien, n'est pas de cet avis. Voilà deux mois que Phoebe, ...

Affaire Galton (L') | Mac Donald, Ross - pseud.. Auteur

Affaire Galton (L')

Livre | Mac Donald, Ross - pseud.. Auteur | Gallmeister. Paris | 2018

Une vieille dame richissime demande à Lew Archer de retrouver son héritier, disparu deux décennies plus tôt en compagnie d'une femme peu recommandable. Sans illusions, Archer se lance sur cette piste refroidie lorsqu'un meurtre su...

Chargement des enrichissements...

Avis des lecteurs

  • Arches National Park 4/5

    Alors que le parc national des Arches dans l'utah ne compte qu'un petit millier de visiteurs par saisons estivales, qu'aucune route ne le traverse encore, Edward Abbey y effectue deux saisons en tant que ranger. Au cœur du désert, dans sa caravane, avec les serpent indigos, Edward Abbey raconte le désert, la beauté à l'état brut, la solitude, les touristes, les constructions de route, le millier de visiteurs qui se transforme en centaines de milliers, des parcs nationaux américains qui se meurent sous le poids de l'industrie du tourisme. Avec un amour féroce pour la nature, une hargne et une écriture magnifique, c'est un des essais de nature writting les plus intrigants que j'ai pu lire. En quelque sorte un premier pas vers la dénonciation de ce qu'est devenu le tourisme de nos jours. Voir, voir tout, le plus vite possible mais surtout pas dans l'inconfort. La course aux parcs nationaux que l'on parcoure en une heure. Au-delà de sa critique du touriste moyen à la recherche du premier distributeur de coca (oui, ils existent) il pose des mots magnifiques sur ce désert que je n'ai jamais su décrire. Sublime nature sauvage à découvrir dans les pages d'Abbey, des sables mouvants, à l'air sec d'été, aux roses du désert et aux expéditions à cheval. Bon voyage ! Et bonne révolte ! Traduit de l'américain par Jacques Mailhos pour les Éditions Gallmeister

    par Melle VUILLEMIN LUNE Le 11 avril 2018 à 08:23