Nouveauté
0/5

0 avis

amie prodigieuse (L'). 3, Celle qui fuit et celle qui reste

Musique audio

Ferrante, Elena. Auteur | Moncade, Marina. Narrateur

Edité par Audiolib - 2017

Pour Elena, comme pour l'Italie, une période de grands bouleversements s'ouvre. Nous sommes à la fin des années soixante, les événements de 1968 s'annoncent, les mouvements féministes et protestataires s'organisent, et Elena, diplômée de l'Ecole normale de Pise et entourée d'universitaires, est au premier rang. Même si les choix de Lila sont radicalement différents, les deux jeunes femmes sont toujours aussi proches, une relation faite d'amour et de haine, telles deux soeurs qui se ressembleraient trop. Et, une nouvelle fois, les circonstances vont les rapprocher, puis les éloigner, au cours de cette tumultueuse traversée des années soixante-dix.

Suggestions

Du même auteur

Amie prodigieuse (L'). 4, L'enfant perdue | Ferrante, Elena. Auteur

Amie prodigieuse (L'). 4, L'enfant perdue

Musique audio | Ferrante, Elena. Auteur | Gallimard | 2017

Elena délaisse l'éducation de ses filles et sa carrière d'écrivain au profit de sa relation passionnelle avec Nino. A Naples, elle apprend que Lila cherche à la voir à tout prix.

Vie mensongère des adultes (La) | Ferrante, Elena. Auteur

Vie mensongère des adultes (La)

Livre | Ferrante, Elena. Auteur | Gallimard. [Paris] | 2020

"Deux ans avant qu'il ne quitte la maison, mon père dit à ma mère que j'étais très laide". Giovanna, fi lle unique d'un couple de professeurs, vit une enfance heureuse dans les hauteurs de Naples. L'année de ses douze ans, elle su...

Amie prodigieuse (L'). 1, enfance, adolescence | Ferrante, Elena. Auteur

Amie prodigieuse (L'). 1, enfance, adolescenc...

Livre | Ferrante, Elena. Auteur | Gallimard. Paris | 2016

A la fin des années 1950, Elena et Lila vivent dans un quartier défavorisé de Naples. Malgré des études brillantes, Lila abandonne l'école pour travailler avec son père dans sa cordonnerie. En revanche, Elena, soutenue par son ins...

Chargement des enrichissements...

Avis des lecteurs